Partager cet article

Tradition de Pâques, histoire et origine de cette fête chrétienne au Portugal

Origines du mot Pâques

Le terme de Pâques, vient de l’hébreu, « Peseach » qui signifie le passage de l’esclavage à la liberté. Pâques est la plus importante des fêtes chrétiennes, où la mort et la résurrection du Christ sont célébrées dans le monde entier.

 

Origine de la célébration

1400 ans avant JC, les Hébreux célébraient chaque année, l’apogée du Printemps, à une date proche du Vendredi Saint.

L’origine du mot Pâques vient de Pessah en hébreu qui veut dire « passer par-dessus ». Et d’après l’histoire, les soldats du Pharaon, ont dû « passer par-dessus » les agneaux qui obstruaient les portes des maisons des hébreux pour les tuer. Les agneaux, leurs ont permis d’échapper à la mort, d’où la symbolique des agneaux pascales.

 

C’est après cette époque que la fête Pâques a commencé à être célébrée, au printemps, en famille. Aujourd’hui, pour les chrétiens, Pâques est synonyme de résurrection et de libération de Jésus-Christ. Le sang de l’agneau a coulé pour sauver les Hébreux et celui de Jésus pour sauver les Chrétiens.

 

Pour être complet, il faut savoir que la période de 40 jours qui commence le mercredi des Cendres s’appelle le Carême. Qui est une période de réflexion, de méditation, de spiritualité jusqu’à la semaine Sainte avant Pâques.

 

Pourquoi les œufs de Pâques ?

 

Les œufs symbolisent la renaissance, la résurrection, le renouveau de la vie. Cette tradition perdure encore aujourd’hui pour le plus grand plaisir des petits et des grands enfants.

 

Et au Portugal ?

 

Pendant la période de Pâques au Portugal, comme ici en France, les chocolats sont offerts aux enfants. Les adultes aiment faire des plats typiques portugais ainsi que des desserts à partager en famille et entre amis. Le dimanche de Pâques, est souvent l’occasion de préparer un agneau ou un chevreau (de moins d’un an). Les symboles liés aux dates et spécialement pour les parrains et marraines et leurs ……

 

Parrains et Filleuls

 

Au Portugal, surtout dans les petites villes, lors des cérémonies religieuses, (notamment lors de messe à l’église), les filleuls offrent traditionnellement à leur parrain une branche d’olivier et à leur marraine un bouquet de violette le dimanche des Rameaux. (le dimanche précédent Pâques). Tout ceci, a tendance à ne plus perdurer, mais à l’heure actuelle, cette tradition s’est transformée par exemple, par le fait d’offrir une petite plante à sa marraine, lors du repas de Pâques. Le symbole est modifié mais l’intention est la même.

 

Le dimanche suivant, le dimanche de Pâques, ce sont les parrains et marraines qui offrent un présent à leurs filleuls : un vêtement, un bijou, des chocolats, etc…

 

“Folar” de Pâques

 

Le “Folar » est un gâteau maison portugais typique de Pâques. C’est un gâteau « rustique » consommé de partout au Portugal et surtout à cette période de l’année. Chaque région portugaise a sa propre recette, ses ingrédients, et il peut être salé ou sucré.
Dans la région de Tras-os-Montes, le « Folar » est traditionnellement salé et farci de différents types de viande.
Les versions sucrées, très consommées au centre et au sud du Portugal, sont souvent parfumées avec de l’anis et de la cannelle. La plupart des « Folar » ont un œuf cuit introduit dans la pâte qui va cuire en même temps que le gâteau. C’est ainsi qu’au niveau de la symbolique, on trouve :
La pâte à gâteau (ou pain) symbolise l’enfant Jésus et l’œuf, le renouveau de la vie, une vie nouvelle, une résurrection. Ce qui symbolise les souhaits émis à cette époque.  
En Algarve, le « Folar » le plus connu est le « Folar » de Olhão. C’est une version sucrée (très sucrée…) qui a une forme différente et qui n’a pas d’œuf cuit à l’intérieur. Il est fabriqué à partir d’une pâte très sucrée avec beaucoup de beurre et de cannelle, c’est donc plus une pâtisserie qu’un pain.  « Il y a quelques années, un concours a été lancé par la TV portugaise, pour élire le dessert traditionnel et régional du Portugal, parmi toutes les spécialités. Et c’est le « Folar » de Olhão qui avait gagné !!!! » D’où sa popularité.

 

“O Compasso Pascal” ou “la bousolle Pascale”

 

Rituel vieux de plus de 500 ans, les hommes d’église des villes et villages se rendent dans les foyers à proximité de l’église pour y recevoir la bénédiction de la Croix. Les maisons sont décorées avec des fleurs aux sols et les portes d’entrées sont ouvertes, permettant aux religieux d’entrer dans les maisons pour présenter la Croix sur laquelle sera apposer un baiser. L’arrivée des religieux est annoncée par un tocsin, ils entrent, présentent la Croix aux habitants et bénissent la maison avec de l’eau bénite. Dans les petits villages, les hommes d’église sont reçus en famille voir en communauté autour de « delicias » et « pétiscos » de Pâques offerts par les familles.
Evidemment, ces pratiques n’ont pas toujours été maintenues notamment pendant les périodes sombres de la dictature au Portugal, et certainement, pendant la pandémie que nous vivons depuis 2020.
Néanmoins, pour de nombreux fidèles, c’est le moment le plus important de l’année. La bénédiction des maisons est prise très au sérieux au Portugal.

 

  Aujourd’hui, les fêtes religieuses sont toujours très importantes au Portugal, pas seulement pour les aspects religieux et culturels mais parce qu’elles représentent aussi un afflux conséquent de touristes et ainsi participent à l’économie du pays.

 

Les célébrations de Pâques, sont organisées dans tout le pays, même si elles peuvent être différentes d’une région à l’autre, et sont très largement suivies par les populations. C’est à cette période de l’année, que du Nord au Sud du Portugal, sont organisées des processions, des représentations théâtrales et des plats portugais typiques avec beaucoup de foi.

 

Par exemple, au Portugal, par rapport à d’autres pays, il existe des curiosités liées aux fêtes de Pâques telles que :

 

  • Le « Compasso », tradition adoptée dans tout le pays qui symbolise l’entrée de Jésus dans les foyers, où les prêtres bénissent les maisons, les habitants, offrant ainsi comme un « nettoyage » de la maison et de ses habitants.
  • Le dimanche de Pâques, le déjeuner a pour coutume d’être constitué de viande « rouge » pour symboliser la souffrance de Jésus. Traditionnellement, sont servis des agneaux ou chevreaux. Viandes qui se dégustent « rosées ».
  • Les parrains et marraines offrent à leurs filleuls, souvent un « Folar » traditionnel, symbole d’une nouvelle vie. Et les Filleuls, offrent à leurs parrains une branche d’olivier et à leurs marraines un bouquet de violette.
  • Les processions sont très présentes dans tout le pays, et chaque localité a sa propre particularité :

 

 

Procession “da Burinha” à Braga au Portugal

 

A Braga, la procession de « Burrinha » l’icône de la Sainte vierge, est portée par une ânesse. C’est une des plus grandes célébrations de la ville qui attire toutes les années des milliers de visiteurs.
A Obidos, la ville médiévale nous fait faire un bon en arrière dans le temps et chaque année, de nombreux visiteurs viennent aussi assister aux festivités de la semaine Sainte et notamment la Procession pénitentielle du Tiers-Ordre de S. Francisco, ou procession des garçons. Mais aussi la Procession de l’Enterro do Senhor, pendant laquelle les habitants de la ville, surtout les plus jeunes, sont placés le long du parcours avec leur torches allumées.
A Castelo de Vide, en Alentejo, la Parade Hallelujah, les habitants par centaines suivent la procession, la nuit, et font sonner leurs clochettes.
A São Bras do Alportel, en Algarve, se déroule la procession des fleurs, où les flambeaux sont décorés de fleurs des champs et sont portées essentiellement par des hommes.

 

 

Procession “das flores” à São Bras de Alportel en Algarve

 


 

Voici un petit aperçu des fêtes de Pâques au Portugal, que je vous conseille de vivre directement là-bas, dans un village ou une ville plus importante comme Braga. Ce sera pour vous un souvenir charmant à ramener du Portugal.
Ma manière de vous partager cette période importante pour toutes les portugaises et les portugais, c’est de vous proposer une Box PASCOA, aux saveurs du Portugal. Une sélection de produits directement en provenance du Portugal, des amandes, des oeufs en chocolat, un Folar !!! etc… à découvrir et déguster entre amis et famille.
En peu en avance, je vous souhaite à tous et toutes une très bonne fête de Pâques.

 

Até breve !
Michèle Nogueira Bassani
Fondatrice Algarve in the Box,
Le Portugal dans une Box 😍

 

Ces articles pourraient aussi vous plaire
folar de viande portugais

Folar de Viande

Folar a la viande Recette traditionnellement préparée dans la région Transmontana au nord du Portugal, souvent pour les fêtes de Pâques. On désigne “Folar Transmontana”,

Hirondelle céramique portugaise

L’hirondelle

Hirondelle qui vient de la nue orageuseHirondelle fidèle, où vas-tu ? dis-le-moi.Quelle brise t’emporte, errante voyageuse ?Écoute, je voudrais m’en aller avec toi, Bien loin, bien loin